IMG_0045 IMG_0047

IMG_0049 IMG_0046

IMG_0048 IMG_0050

Ce n'est pas facile de bricoler dans un bocal perché au troisième étage... avec un garage de l'autre côté de la rue... et sans déchetterie à proximité... quoique, si il y a bien un truc qui fait halluciner, la maman poisson, c'est le non respect de la nature des gens du Sud... papiers gras, poubelles éventrées et rues plutôt craspouilles sont son quotidien... quand elle rêve d'un autre monde, elle imagine sa ville avec des rues propres et dégagées, des pistes cyclables, des poubelles rentrées et bien ramassées, sans oublier des espaces verts avec des orangers, des citronniers et des palmiers... même la ville de son enfance rutile... et Dieu sait combien elle se plaignait, petite fille... du métro aux odeurs fortes, et des trottoirs pas toujours avenants... elle se sent, malgré tout, fille de Mars... et accepte que l'être humain sudiste soit plus lent à évoluer que celui du Grand Est... quand elle entend sa soeurette parler de sa ville, elle ouvre souvent de grands yeux... il faut parfois laisser le temps au temps... et tout peut changer...

Cette fois, elle s'est posée la question du nettoyage de pinceau... et que faire de son pot de produit toxique... comme d'habitude, elle a bricolé à la sauvage, nu-pied... elle est incorrigible la maman poisson... ses épaules à l'air et ses pieds nus... mais le p'tit fauteuil prend des allures de p'tit jeune... elle va poser une deuxième couche et sera prête pour tendre la toile... elle lui a donné une belle idée... elle va retourner en chercher... et pour ce we, il sera prêt... ses poissons vont rentrer, elle devra travailler... mais à l'heure de son thé, elle posera ses pieds en éventail... quand la nature, un peu malmenée, la gâte... avec ce p'tit fauteuil qui démarre une nouvelle vie chez les poissons...