IMG_7519

 

IMG_7520

 

IMG_7521
IMG_7522

Elle s'était inscrite... au printemps, comme chaque année... pour le célébre Marseille Cassis... la course qu'elle galope chaque année, avec ses amis... les bretons du Grand Est...

Cette année, la maman poisson avait même prévu d'y aller accompagnée... de son Homme...

Mais il y a eu un entrainement plus rude que les autres... là haut dans la colline derrière la maison des collines... une montée à l'Etoile puis à la deuxième étoile... avec une descente de la mort qui tue... les genoux... la maman poisson travaille de nuit... et ne récupère pas tant que cela... alors quand les p'tits galops durent presque deux heures, son corps parfois la rappelle à l'ordre... et ce dimanche midi, ce fut son genou droit... celui qui lui avait arraché des larmes de souffrance lors de son premier MC... c'est ainsi que tout net, elle s'est arrêtée, ne voulant pas revivre 6 mois de galère comme il y deux années déjà... c'est alors qu'avec humilité elle a renoncé à une troisième édition de cette célèbre course... ses amis partiraient seuls... même l'Homme, en cours de guérison, ne prendrait pas le départ... mais tant pis, elle écouterait son corps... et le ménagerait avant d'aller affronter les rando plus que diaboliques qui les attendent, là-bas sur leur île magique... 

Néanmoins, la maman poisson ferait la fête avec son amie... qui venait de souffler quelques bougies... la crevette a été même sollicitée... avec une guirlande d'origami... dans les tons qu'elle aime tant... ainsi la veille, ils se sont retrouvés autour d'un plat de pâtes... et d'un bon gâteau... la maman poisson avait même prévu d'aller au départ les encourager... c'était sans compter sur une très vilaine migraine... qui l'a clouée au lit toute la journée... elle les a, ainsi, lâchement abandonnés... de nouveau, son corps lui parlait... et elle a été obligé de l'écouter... mais elle sait aussi qu'il faut parfois s'arrêter pour mieux repartir... cette semaine, elle est en repos... elle va le bichonner... et le réparer... et se préparer doucement à ses trois semaines de vacances à venir... avec son Homme... là-bas dans son île natale... trois semaines de soleil, de chaleur, de nature si sauvage et de mer si belle...

je suis vraiment désolée pour ce dimanche si nul...

j'aurai voulu faire tellement plus...