L'après marathon a été un peu difficile... comme si la fatigue des 42 kms 195 ne suffisait pas, la maman poisson a été terrassée par un gros rhume... contaminée par l'homme, elle n'a pas résisté à l'attaque... il lui a fallu une dizaine de jours pour refaire surface...

Toutefois, elle ne s'est pas arrêtée pour autant... car il a fallu enchaîner les nuits travaillées avec, en plus, le grand we de 3 nuits...

Puis elle a remis le pied à l'étrier... avec la reprise des petits run... oh, pas trop longs... ni trop rapides... juste histoire de se délasser les jambes... peu à peu, la forme est revenue... doucement mais sûrement...

La maman poisson s'est mise, alors, à enchaîner les longueurs dans la piscine... car il y avait un autre défi à préparer... pour cela, elle est allée s'acheter une belle combinaison... ensuite, les jours ont filé... elle a réussi les épreuves les unes après les autres... tenir 1500m en moins d'une heure... car elle ferait son premier triathlon en relai... avec sa team... et il ne fallait pas éliminer les autres membres de l'équipe...

Ne restaient que les tests en pleine mer... et bien, c'est chose faite depuis la veille...

Ils sont partis, certes, point de bonne heure... car il leur fallait bien ce temps pour se réveiller... et traîner un peu... puis ils ont filé, avec le cheval de fer de l'homme, direction la mer... vers les petites plages pas encore trop bondées...

A peine arrivés, ils ont pris le temps de se restaurer.... puis la maman poisson a enfilé sa combinaison de sirène... et elle est rentrée doucement mais sûrement dans la grande bleue... le temps de lancer sa montre, elle est partie vers le large.. sans trop d'angoisse... 571m parcouru en 12'... un tiers de la distance à tenir... mais elle est contente, la maman poisson... car ce jour là, elle a réussi un autre défi...

Se régaler en nageant dans la belle bleue...