IMG_1931

IMG_1934

IMG_1939

IMG_1942

IMG_1943 

IMG_1944

IMG_1947

IMG_1952

IMG_1954

 

Il s'en est passé des choses durant ce mois de juin... et ce fut comme toujours la course... au sens propre comme au sens figuré... mais... il y a eu ce beau défi... le défi Monte Cristo... la maman poisson s'est inscrite à l'arrache... elle s'est décidée à peine 3 semaines avant le jour de la course... elle avait longuement hésité... c'était son we de trois nuits... toutes ses collègues avaient déjà posé... elle se retrouvait obligé de travailler... seulement le départ serait à 14h30... alors elle aurait le temps de nager... au début, elle avait envie de se tester sur le 2000m... mais les inscriptions étaient closes... il ne restait que le 1000m... pour un test et un début de nage en mer, ce serait suffisant... 

La rousette a été sollicitée... we de fête des papas oblige, son homme ne serait absolument pas disponible... c'est ainsi qu'avec le petit K, ils se sont installés sur les pelouses du Prado... l'organisation de la course avait des petits buggs... pas facile de gérer 6 épreuves sur 2 journées... la maman poisson s'est retrouvée avec un tshirt fort joli mais de taille L... et sans puce... la pauvre roussette, après moults aller retours au stand dossart, a néanmoins, récupéré le fameux sésame et le bonnet jaune canari... la maman poisson est arrivée, pile à point... à peine réveillée de sa deuxième nuit travaillée, elle avait déjà avalé une tasse de thé, et dévoré une belle tartine... il ne restait qu'à s'habiller et à écouter le débriefing avant de s'élancer... 

C'est un peu stressée qu'elle a écouté les consignes... puis qu'elle s'est dirrigée vers la mer... il a fallu passer sous la bouée chronomètre... puis attendre sur une ligne fictive de départ... l'eau n'étaient qu'à 17°... température idéale pour nager... en combi... quoique... certains n'étaient qu'en maillot...

Le départ a été lancé et la maman poisson s'est élancée... nageant droit devant, concentrée sur ses bras et son souffle, tout en battant énergiquement des pieds pour dégager au plus vite... très vite, elle s'est retrouvée seule, sur un côté... elle levait la tête de temps en temps... fixant la première bouée dans son champs de vision, et les autres petits bonnets jaunes... elle a pris alors un rythme de croisière... doucement, tranquilement... la mer étant devenue son terrain de jeu, elle nageait à l'aise, sans effort... ce n'est qu'au passage de la 2eme bouée qu'elle s'est mise à accélérer et à doubler... son esprit de compétition refaisait surface... pas question d'être à la traine... c'est devant qu'elle voulait être... elle a donné plus de puissance dans ses bras sans oublier ses petons... le passage sous la bouée chronomètre a été rigolo... il fallait lever le bras bien haut pour déclencher la puce... puis elle est sortie de l'eau... à peine essoufflée... très heureuse de ce premier test... sans accrocs... ni violence...

Elle est allée se restaurer rapidement d'abricots sacs et d'une bouteille d'eau... avant de retirer son habit de sirène... les amis de sa roussette agitant leurs petits doigts en or sur un stand prévu à cet effet, la maman poisson s'est alors allongée, histoire de se faire bichonner... ce n'est qu'une fois massée et requinquée qu'elle est allée voir son temps... et là, elle a été fort surprise, la maman poisson... 39ème sur 166, 16éme femme, 2ème sur 18 dans sa catégorie, 23'14 pour 1000m... trop d'laballe, hip hip hip hourrah... elle faisait un temps et même un podium... certes que dans sa catégorie !  elle pouvait aller faire sa dernière nuit... elle avait passé une bonne journée...