IMG_2533 IMG_2516 

P_20151213_123506

 IMG_2511 IMG_2506

IMG_2502 IMG_2520 

IMG_2524 IMG_2548

IMG_2551 IMG_2556 

20151213_132735 20151213_132758

IMG_2573 IMG_2577 

IMG_2584 IMG_2585

IMG_2586 

 IMG_20151213_133135 

20151213_143916_13

20151213_145534

Cousinette chérie n'arrêtant de pas te demander "alors, ce premier tri ? ", tu te décides enfin à mettre un petit message sur cet espace que tu négliges... 

Tu es encore un jeune padawan en matière de triple effort... et voilà peu de temps, tu nageais pas, ni même possédais un vélo digne de ce nom... puis il y a eu la blessure avant le marathon de Paname... et tu es repartie à la piscine le temps de ta pause bitume... il fallait garder la caisse et le cardio... et curieusement, tu t'es régalée... retrouvant avec joie, l'odeur, les p'tits carreaux et les sons qui ont bercé toute ton enfance et adolescence.. ensuite, il y a eu le défi fou que vous vous êtes lancés avec le 5i50 de juillet... tu avais mis le pied à l'étrier... 

Septembre est arrivé avec un beau vélo tout fringuant, Petit Tonnerre, et l'entrée au cluuuub des Massilia of Marseille... alors tu as décidé de t'inscrire sur le dernier S de l'année... tant pis pour l'hiver... tu aurais ta combi quoiqu'il arrive... 

Tu as demandé l'asile à tes amis Bretons du Grand Est... et tu es partie, ton vélo sous le bras, accompagnée de l'homme, courir ton premier triathlon en solo... toute la team était là pour t'encourager, t'aider, et te soutenir... il faisait doux, en ce 13 décembre... pour le triathlon de la Saint Sylvestre... le soleil était même de la partie et l'eau était encore bonne avec ses 16 petits degrés... 

Tu es arrivée devant un parc à vélo à peine ouvert... et tu y es entrée, le casque sur la tête, ton gros sac, Petit tonnerre à tes côtés, toute fraîchement tatouée... tu as pris le temps de bien t'installer... essayant d'être logique... cette fois, c'était à toi, et toi seule de nager, pédaler et courir... oh certes, sur de petites distances... 750m, 18kms, et 5 kms... mais il faut un début à tout... et les fameuses transitions d'angoissaient un peu... il ne s'agissait pas de rester coincée dans sa combi, ou dans ton tshirt... 

Tu as graissé consciencieusement ton cou, tes avant-bras et tes pieds... histoire de ne pas ressentir le froid, et de pouvoir retirer ta combi rapidement... et tu as enfilé ta double peau... un dernier p'tit coucou à ta team, une dernière vérification de ton matos, et tu es partie tâter l'eau et t'échauffer... 

Très vite, tu as fait le vide au fond de toi et tu as attendu départ... les hommes sont partis les premiers... ainsi, il n'y aurait pas de bagarre autour des bouées... le triathlète n'étant pas toujours très fair-play... puis les filles se sont jetées à l'eau...

Tu as été à fond, histoire de te dégager du lot et tu as talonné les premières sans rien lâcher... tu retrouvais l'excitation de la compétition... en revanche, tu as pris ton temps pour la première transition... tu t'es séchée... tu t'es habillée... tu as croqué un p'tit gâteau... bu un coup et hop tu es partie avec Petit Tonnerre à fond les manettes... ou plutôt cahin-caha, le nez au vent, tout en admirant le paysage... les 18 kms ont été rapides... sans grosses difficultés... et tu t'es régalée... finalement, ce n'est pas trop difficile de passer de la nage au vélo, as-tu pensé tout en pédalant sans perdre le rythme...

En revanche, le retour au parc à vélo fut d'une autre musique... tes petits petons et tes petites cui-cuisses se demandant ce qu'il leurs arrivait d'un coup... alors là auss, tu as pris ton temps... remettre Petit Tonnerre à l'arrêt sur la barrière... retirer le casque... enlever les chaussures vélo, enfiler les chaussures de running... re-croquer un p'tit gateau... re-boir, et un bon coup cette fois... tourner le dossard et hop zou, c'était parti pour 5 kms...

Le premier fut un peu dfficile... il fallait reprendre ses marques... puis très vite, l'envie de courir est arrivée... et tu as trouvé ton rythme de croisière...  te demandant toutefoi si tu étais bonne dernière... très vite, tu as accéléré, doublé et la ligne d'arrivée s'est présentée... tu as franchi l'arche le sourire au lèvre, sous le regarde de ta douce amie qui t'attendait après son petit run dominical...

Tu venais de terminer ton premier triathlon en solo...