IMG_0130

La maman des poissons est partie quatre jours... quatre jours où elle s'est déconnectée de son quotidien... plus de conduites, plus de travail, plus de bruits... en rentrant hier soir, elle a retrouvé ses poissons très heureux de la revoir... elle les a écoutés, et a raconté... ses journées passées à déambuler, ses journées à admirer... elle est allée ensuite se coucher très vite pour récupérer de son voyage... la journée de demain serait difficile... il lui faut toujours un temps de latence pour retrouver le rythme... celui des devoirs, des nuits courtes, des journées trop longues qui s'étirent... ce temps des avec et sans...

Elle a remis sa maman au train... elle l'a bien aidée et les a bien gâtés... puis a vite remis le pied à l'étrier... ce n'est que vers midi qu'elle a réalisé que le courrier n'avait pas été ramassé... des lettres, des paquets... elle n'a pas eu le temps de s'assoir pour ouvrir tout cela... le linge, les roussettes qui voulaient coudre et mettre des billets... elle ne s'est pas posée... puis le temps du train est venu... et en attendant, elle a ouvert un paquet... très curieux... elle n'avait pas commandé de livre ni de cd... et a jailli le dernier Springsteen...

Voiturelle lui faisait ce cadeau pour démarrrer l'année en musique... sa super amie d'enfance... celle avec laquelle elle s'entend si bien... celle qu'elle voit peu mais qui est présente dans ses pensées au quotidien... celle qui est toujours là qand elle en a besoin... la marraine de sa roussette... et surtout celle avec laquelle elle partage la même passion du Boss... elles avaient 16 ans quand elles l'ont vu pour la première fois à la Courneuve... des ados lachées dans cette immensité... des parents un peu inconscients, sans point de retrouvailles... à l'époque où les portables n'existaient pas... et elles avaient adoré ! elles avaient retrouvé le daddy venu les reprendre à l'issu de ce concert, leur premier concert... les année se sont passées... elles ont enchainé les concerts... ont chanté à tue-tête les chansons... toutes par coeur...elles hurlent, crient pour l'accompagner ou tapent leurs mains... des gamines qui retrouvent leurs 16 ans mêmes des années après...

Ce soir la maman des poissons a hurlé de joie... a sauté en l'air... a rameuté tous les poissons qui la regardaient avec des yeux ronds... puis elle s'est jetée sur son téléphone pour l'avoir au fil... tant pis ce fut le répondeur...

La maman des poissons souriait, perdue dans ses souvenirs, Bruce chantant sur la route qui les emmenait à la ville...

Il est top, Voiturelle, je l'adore... merci....